L’hydrolat de camomille, l’alliée des peaux acnéiques ?

Hello !
Après vous avoir parlé de l’hydrolat de thé vert penchons nous aujourd’hui sur la camomille !
L’eau florale de Camomille !

L’eau florale c’est quoi ?

En fait c’est de l’hydrolat, c’est-à-dire l’eau issue de la distillation des huiles essentielles.
Pour rappel :
Quand on distille une plante pour en faire de l’huile essentielle à la fin vous vous retrouvez avec 2 phases, celle avec de l’eau = hydrolat et celle au dessus plus « huileuse » l’huile essentielle !

Procede-de-distillation-huile-essentielle-hydrolat

image de chez Pranarom

Un hydrolat contient l’équivalent d’environ 1% d’huile essentielle.
Ici donc il est issu de la distillation de la camomille, il est conseillé aux peaux stressées et ou citadines ou aux peaux avec tendance à l’inflammation.
Dans les hydrolats de grande qualité 50% de l’eau est l’eau de la plante et les 50% autres l’eau ajouté aux plantes pour la distillation.

Quels sont les bienfaits de cet hydrolat ?

Ces bienfaits sont dont liées aux propriétés de la camomille ! :

IMG_2157 (3)_GF

 

Ici je ne vais vous parler que de son usage « cosmétique » mais si vous trouvez un hydrolat de grande qualité qui peut être bu alors les propriétés seront les mêmes que celles de la camomille correspondante.
La camomille fait partie de la famille des esthers, elle en à donc les propriétés : elle est apaisante et calmante & relaxante surtout anti-inflammatoire. Mais elle va aussi aider à rééquilibrer les peaux stressées.
Apaisante pour les peaux sensibles & irritées.

Quel usage ?

Idéal pour rétablir le ph de la peau ou apaiser sans agresser les peaux à tendances mixtes à grasses ou sèches et sensibles.

Néanmoins pour les peaux sèches elle sera utilisée en usage ponctuel 1 à 2 fois semaines pour ne pas assécher l’épiderme.
Pour ma part, ma peau étant redevenue adolescente je suis régulièrement couverte de boutons. Donc quand j’ai pleins de boutons rouges ou inflammés, 2 ou 3 pshitts je trouve que en quelque minutes les boutons sont beaucoup moins rouges !
Je spray 3 ou 4 fois mon visage le soir après l’avoir nettoyé et avant la crème de nuit. OU après l’hydrolat j’applique l’huile cicatrisante de chez Pai et le lendemain ma peau est bien moins inflammée !
Elle peut aider à effacer les poches, ou apaiser une peau qui à trop pris le soleil ( vous pouvez en ajouter au lait après soleil par exemple) .
Si vous avez du mal à vous endormir le soir, en faisant du bien à votre peau vous ferez également du bien à votre stress !
Vous pouvez aussi le mélanger à des cosmétiques maisons à la place d’huiles essentielles qui seraient plus fortes.

Bon alors je dois vous dire que je suis pas Fan du tout de l’odeur (comme je n’aime pas du tout le gout de la tisane de camomille je trouve l’odeur beurk beurk

 

A noter que de manière générale les hydrolats sont assez sensibles, je vous conseille donc de privilégier une conservation au frigo et de stopper l’utilisation si vous trouvez que l’odeur du produit à changé.
Pour moi je l’ai depuis quelques temps et aucun problème en vue ! Mais je la conserve au frigo la journée .

J’ai acheté le mien en magasin bio de la marque Florame, mais vous pouvez tout à fait le trouver un peu partout soyez quand même vigilent à le prendre bio ( autant ne pas vous pshitter aux pesticides )

IMG_2137 (2)

Et vous quel est votre hydrolat préféré ?

 

Le cassis et ses bienfaits, Phytothérapie #3

 

Bonjour à tous,

Après vous avoir vendu du rêve avec les bienfaits de la prêle, ma petite série de phyto continue et je vous cause cette fois du cassis et de tous ses bénéfices !

De son petit nom : Ribes nigrum , le cassis est de la famille des Saxifragacées, ça nous fait une belle jambe. On peut utiliser, les feuilles, fruits ou bourgeons

Les fruits contiennent entre autres : des sucres, des flavonoïdes, (antioxydants) il est très riche en vitamine C

La feuille contient entre autre : flavonoïdes, Oligomères proantocyanidiques (OPC)

 

 

ribes nigrum tisane_GF

cassis feuille séché pour tisane

 

 

Ses Bienfaits :

 

-Principalement anti inflammatoire et analgésique périphérique.(feuilles)

anti radicalaire grâce aux OPC , à bat les radicaux libres

-Régénération du pourpre rétinien (grâce aux anthocyanosides du fruit frais)

( le pourpre rétinien est ce qui nous aide à voir quand il fait sombre ou nuit )

Antivirale ( herpès & influenza > grippe )

– Aide à lutter contre le stress de l’organisme (favorise la protection des vaisseaux)

 

Dans quel cas est-il indiqué ? :

tisanière phytotherapie_GF

En fruit de temps en temps que vous ayez ou non une pathologie il ne vous fera pas de mal comme anti-inflammatoire général de l’organisme !

*- Les pathologies chroniques ou récidivantes tels que :

diarrhées récidivantes, toux récidivantes ou surinfection bronchiques

*- Les Douleurs articulaires.

*- Soutien de l’immunité en cas de convalescence ou post chirurgie

*- En cas de tendance à la frilosité, asthénie de début de journée

*- Toutes les pathologies liées au stress

*- Si vous avez un Herpès ou la grippe en extrait fluide ( renseignez vous auprès de votre pharmacien )

 

De manière générale il est conseillé en cas de pathologies chroniques.

En cas d’allergies : Si comme moi vous avez tendance aux allergies saisonnières le cassis pourrait vous aider à diminuer l’inflammation du corps pendant ces périodes !

Le fruits frais, tout comme la myrtille est conseillé en cas de cystite récidivante car il limite l’adhésion des bactéries aux parois. Et diminue ainsi les récidives.

 

Comment le consommer :

-au quotidien en fruit venant du jardin 😉 (non la liqueur de cassis ca ne compte pas !)

-En infusion :

ribes nigrum cassis tisane phyto_GF

 2 à 4 gr finement coupés, laisser infuser 10 à 20 min à couvert.  3 à 4 tasses / jour.

Ca n’a pas vraiment de goût, et vous pouvez en faire une cure de 1 mois par an par exemple.  Ca fera du bien à votre immunité ! (comme toujours en phyto jamais au long cours )

Personnellement je le mélange avec la prêle en tisane sur une cure de 1 mois (je met dans la même tasse pour un total de 5g de plantes par tasse).

-En Extrait Fluide ou Teinture Mère : Si vous ne souhaitez pas le consommer en tisane renseignez vous auprès de votre pharmacie pour vous le procurer en extrait fluide ou teinture mère à dilue dans l’eau .

 

Alors c’est parti pour une Folie de Cassis, à votre santé !


Les feuilles & fruits sont inscrits à la pharmacopée française.

Déconseillée chez la femme enceinte et l’enfant de – de 18ans

Attention: Une plante quelle quelle soit ne remplacera JAMAIS l’avis d’un médecin ou professionnel de santé éclairé, ni un médicament! En cas de maladies demandez toujours l’avis de votre médecin ou pharmacien. En cas de grossesse ou allaitement ou DANS LE DOUTE ABSTENEZ VOUS 


Aromathérapie : les huiles essentielles par ou commencer ? Et précautions d’usage.

L’huile essentielle de Ravintsara, un indispensable de ma pharmacie!

Bonjour !
Ayant eut le rhume cette semaine ( ouais on à le droit d’avoir le rhume en mai , Na !), j’ai une fois de plus exploité les pouvoirs de l’huile essentielle de Ravintsara et je me suis dit qu’il fallait que je vous partage ça !
Avant toute chose, si vous manipulez les huiles essentielles sans formations ou si vous ne connaissez pas les huiles, je vous invite plus que chaleureusement ( En fait je vous oblige plus ou moins 😉) à lire cet article sur : ce que sont les huiles et leurs usages et cet article sur les précautions d’emploi des Huiles Essentielles .
Ah oui et avant toute chose on va se mettre d’accord, même si je sui très pro médecine douce , je bosse avec des médecins tous les jours et je vois la réalité en face : Une huile essentielle ne remplacera jamais une consultation médicale en cas de doute merci d’aller voir votre docteur ! Merci 

Le Ravintsara c’est quoi ?

Cinnamomum Camphora L. , c’est le doux nom du Camphrier duquel est extraite l’huile essentielle de ravintsara.  Elle est souvent produite à Madagascar.

Le ravinstara corresponds donc à l’Huile essentielle de Cinnamomum Camphora chémotypée à 1,8 cinéole. classiquement issu des feuilles.

(Attention à ne pas mélanger avec les chémotypes différents qui correspondent au Bois de Ho ou au Camphre. )

p-1130-0000242_ravintsara-cinnamomum-camphora

 

Et l’huile essentielle alors ?

IMG_1957 (2)_GF

Du coté de la chimie :

C’est une huile composée essentiellement de :
1-8 cinéole ( 50 à 60%) qui est un oxyde,
de sabinène (10 à 18%) qui est un monoterpène
et d’alpha terpinéol (5à 11%) alcool monoterpénique

Les oxydes sont des composés très équilibrant et donc ramènent vite l’organisme à son état neutre si on les utilise rapidement, ils sont aussi antiseptiques, antiviraux, immunauxrégulateurs expectorant.
Les monoterpènes quand à eux sont tonique, antiseptiques et immunorégulateurs.
Voilà qui nous donne déjà de bons indices quand aux propriétés de cette huile !

Ses propriétés :

C’est un super anti viral, ( grâce au 1,8 cinéol et au Terpinéole) c’est l’huile essentielle antivirale par excellence, car même si sa composition est proche de celle de l’eucalyptus elle est moins agressive et plus « sûre »

Elle est immunostimulante.
Anti bactérienne à large spectre ( c’est-à-dire qu’elle peut aider à faire la peau de pleins de bactéries différentes )
Expectorante : favorise la toux pour dégager le mucus.
Bref si le rhume pointe le bout de son nez vous savez qui dégainer !

Son utilisation :

En préventif :

Comme elle est immunomodulatrice , c’est une huile qu’on peut utiliser en PREVENTIF ! YES !!!
Elle n’est pas dermocaustique mais si vous avez un doute diluez là à 30% dans une huile végé ( 7gte huile pour 3gte HE) sinon vous pouvez l’appliquer sur la peau directement.
Vous pouvez donc pendant les période ou tous vos collègues se mouchent autour de vous, ou tout le monde vous crache dessus dans les transports, à la pharmacie, dans la rue… appliquer 1 à 3 gouttes sur chaque poignet le matin par exemple. ( en même temps respirez les un bon coup).
Si vous faites cela sur une grande période ( plus d’une semaine ) faites soit une pause de 2j toutes les semaines soit une pause d’une semaine toutes les 3 semaines.
Pour avoir testé sur des périodes courtes 4 à 5 jours cela ma bien aidée à passer à travers les microbes.

En cas de Début de Rhume :

Ca y est vous avez le nez qui picote et vous vous sentez un peu groggy ? vous avez la gorge qui gratte et envie de dormir ? On parle ici de début d’un rhume ou d’une affection orl , il faut réagir vite .
Dégainez le Ravintsara et appliquez en 3 gouttes toutes les 3h en regard de la zone sensibilisé. ( le nez si c’est lui qui pique et coule , la gorge si c’est elle qui fait des sienne, les bronche si la toux s’installe etc….) jusqu’à amélioration mais pas plus de 2 ou 3 jours .
Si cela suffit à faire la peau au rhume d’expérience en moins de 24H vous voyez déjà une amélioration.

Le rhume , la grippe ou tout autre patho ORL est bien installée:

Trop tard , vous n’aviez pas de quoi le stopper et le rhume est dans la place ? ( on parle ici de rhume simple ou si c’est une grippe ou une angine vous pourrez utiliser le Ravintsara EN COMPLEMENT de ce que vous donnera le docteur).
Encore une fois plus tôt vous utiliserez l’huile plus elle sera efficace, vous pouvez appliquer 3 gouttes dans le bas du dos ou le long de la colonne et/ou sur le Thorax , 4 à 5 fois par jour jusqu’à amélioration. ( vous pourrez aussi la coupler avec une autre huile s’il faut)
Et si vraiment vous êtes mal en point, (que vous avez déjà vu le médecin) vous pouvez en faire un usage oral ( que personnellement je préfère limiter, je vous explique cela dans les précautions ) avec 1 goutte sur un comprimé neutre ou sur une cuillère de miel ou un sucre 4 fois par jour. Max 2 ou 3 jours.

Dans tous les cas si votre rhume ne passe pas en 3 jours, merci d’aller voir le docteur ( oui je fais du lobbing je sais j’insiste mais je ne veux pas que vous passiez à coté d’un truc sous couvert de « je me soigne aux huiles essentielles 😉 ».

IMG_1973 (2)_GF_2

Précautions d’usage avec le ravintsara :

C’est une huile très simple et souple d’utilisation donc seulement les précautions d’usage classiques sont à respecter :
Les mêmes précautions que pour les autres huiles ( les asmathiques et épileptiques en parlerons à leur pharmacien chéri ).

Les femmes enceintes de moins de 3 mois repassez une autre fois ( ps : dans le doute si c’était moi je n’utiliserai AUCUNE huile essentielle pendant ma grossesse sans l’avis d’un spécialiste pharmacien ou médecin phyto ou sage femme diplomée en aroma elles sont beaucoup trop puissantes ).
Evitez de l’utiliser comme toutes ces copines huiles, sur les enfants de moins de 6 ans.

 

Où l’acheter ?:

Bien souvent en pharmacie. La mienne vient de ma pharmacie, qui se fournit chez Comptoir Aroma (j’ai pris la version bio) et je pense que le prochain flacon je vais tester celle de chez Essenciagua ( une petite distillerie française)

Les livres qui peuvent vous guider sur le chemin des huiles essentielles :

Danièle FESTY et la bible des huiles essentielles **

Danièle Festy soigner les enfants avec les huiles essentielles **

Utiliser les Huiles essentielles par où commencer ? #1

Bonjour,

Je vais tenter de vous transmettre des petites bases sur les huiles essentielles. Je les utilise personnellement depuis des années mais sans me permettre de vous donner des infos sur le sujet ! Maintenant que j’ai trainé mes guêtres dans une FAC de plus, je vous livre mes secrets.

J’ai coupé cet article en 2 parties, la semaine prochaine vous verrez donc comment les utiliser et on causera aussi toxicité !

Allez hop on y va !

Les huiles essentielles c’est quoi :

Les huiles essentielles résultent de la distillation d’une plante aromatique ( pin, menthe, ravintsara etc…) .

Procede-de-distillation-huile-essentielle-hydrolat

image de chez Pranarom

On place les plantes sous pression, on distille par entrainement à la vapeur d’eau, dans un alambic. En résulte un phase aqueuse ( hydrolat ) et un surnageant (huile essentielle).

Ce sont donc des super concentrés de plantes aromatiques, et donc tel la lessive super concentré une petite dose suffit pour un bon effet !> la métaphore de folie !

Elles sont toutes différentes, en fonction de la plante distillée, et du mode de culture de la plante. Les plantes sauvages ou cultivées bio par exemple, dans un certain biotope donneront donc des Huiles essentielles de meilleures qualités que des plantes cultivés en champs de masse avec des pesticides.

Utilité des Huiles Essentielles ? 

Elles peuvent aider à soutenir l’organisme dans beaucoup de situations, telles que les petits rhumes, troubles de cicatrisation, maux de ventre etc…

aroma-906137_1920

Elles servent notamment à rééquilibrer des terrains de santé un peu instables avant qu’ils ne tombent dans la maladie ou la chronicité, et parfois en complément d’un traitement allopathique, réduisent la convalescence ou accélèrent la guérison d’une pathologie. Où simplement permettent d’atténuer un symptôme ou un effet secondaire d’un traitement.

Comment choisir une Huile essentielle :

Pour choisir une Huile Essentielle (HE) il y à plusieurs critères qui entrent en compte, la pureté de l’huile, la manière dont la plante à été cultivée etc… mais surtout il faut se renseigner sur son chémotype et sur sa qualité.

Une huile essentielle « chémotypée » c’est quoi ?

Le « chémotype » ou « race chimique « ou HECT est la constitution chimique d’une HE.

Pour le thym par exemple on trouvera jusqu’à 7 chémotypes différents, du thym à thymol, tujanol ou linalol qui tout les 3 sont issus de la même plante (le thym) mais ayant été cultivés à des altitudes différentes dans des conditions différentes (biotopes différents) leur composition chimique n’a plus rien avoir, et donc leur propriétés non plus ! Le chémotype (CT) est donc une entité chimique distincte au sein d’une même espèce. 

essential-oils-3084912_1920

Une huile essentielle « chémotypée » aura été analysée afin de définir précisément ses éléments chimiques ( et donc ses propriétés ) (tels que par exemple : les terpènes , esthers, coumarines etc…)

Normalement si une huile essentielle est chémotypée elle est ensuite garantie 100% pure et naturelle (c’est noté sur le flacon)

Si vous ne souhaitez pas vous pencher sur les compositions exactes et détaillées de chaque huile assurez vous au minimum que l’huile que vous achetez à été chémotypée & 100% pure et naturelle. (C’est noté HECT ou « chémotypée » sur le contenant ou emballage) dans le cas contraire il y à de forte chance que votre huile ne soit pas pure et donc pas de bonne qualité.

L’origine de l’Huile ou de la plante :

Si vous choisissez une huile issue de plante bio ou sauvage, distillée artisanalement par un petit producteur vous avez plus de chance d’avoir une huile de qualité et donc plus concentrée en principes actifs, du coup plus efficace, et pas besoin d’en utiliser une tonne! (C’est par exemple le cas entre autre chez Essenciagua )

Cependant si vous ne savez pas ou acheter vos HE le mieux étant encore en pharmacie, (vous pouvez les demander bio) elles sont souvent très contrôlées, pures et donc plus sécures > ou au moins vous savez ce que vous achetez. Par exemple : Pranarom, Comptoir aroma , Naturactive etc…

Je vous déconseille totalement d’acheter des huiles essentielles chez des déstockeur ou dans des commerces n’ayant rien avoir ( bien souvent elle ne sont ni chémotypée ni bio et vous avez plus de chance d’avoir tout sauf du principe actif dans le flacon) > et si ca se trouve ca n’est même pas la bonne plante 😉 à bon entendeur….

Par ailleurs notez que si une huile est de mauvaise qualité ou si la plante est bourrée de pesticides ou toxiques dégueu, tous ces toxiques vont eux aussi êtres distillés et donc se retrouver concentrés dans l’huile et donc dans votre organisme ! YHEAHHH

cosmetic-oil-3164684_1920

Comment les stocker :

Les HE sont relativement fragiles, veillez à ne pas dépasser leur date de péremption.

Stockez les à part dans une boite fermée au noir. Si possible dans le flacon d’origine, en cas de mélange dans un flacon de verre opaque. Eloignée d’une source de chaleur.

Et surtout si vous utilisez de l’homéopathie ELOIGNEZ VOS HUILES ESSENTIELLES, les molécules aromatiques étant volatiles, elles peuvent détruire le principe actif dans vos granules homéopathiques.

Voilà pour ce préambule aux huiles essentielles !

La suite par ici sur la toxicité et les bonnes doses à respecter !

En aucun cas un traitement par huiles essentielles ne peut se substituer au conseil de votre médecin ou au traitement allopathique qui convient ! En cas de maladie chronique ou métabolique ou dans tous cas de doutes demandez conseil à votre médecin ou pharmacien  et je le répète, dans le doute abstenez vous ! 🙂

Si vous êtes enceinte de moins de 4 mois abstenez vous de TOUTES les huiles (sauf prescription) ! (car certaines peuvent être abortives par exemple)

Les livres qui causent d’huiles essentielles que j’aime beaucoup :

Le livre de Danièle Festy **: https://amzn.to/2IXFufc

De quelles huiles essentielles aimeriez vous que je vous cause ? Dites moi tout dans les commentaires c’est toujours un plaisir de vous lire ! 

 

 

Articles sur le même thème:

L’hydrolat de thé vert 

Les bienfaits de la cannelle 

Les bienfaits de La prêle 

Les plantes médicinales crétoises 

Survivre à l’hiver en bonne santé 

Les bienfaits de la Cannelle !

Bonjour bonjour ,
Nous y voilà en fin octobre #moodtoussaint #onafroid #ondéprime !
Fin octobre à part les courges et les légumes racines on est pas fous en aliments bienfaisants …alors comme la saison des boissons épicées va bientôt battre son plein j’ai pensée vous faire un article sur la cannelle … oui quelle drôle d’idée sachant que j’ai HORREUR de ça ( je la tolère uniquement dans le vin chaud en gros ) mais bon c’est une épice plus que répandue en automne hiver et à raison car, bien que je n’aime pas son goût elle est pleine de bienfaits !
Alors si vous aimez la cannelle ou que vous voulez bénéficier de ses bienfaits suivez moi !

pine-nut-2605195_1920

La cannelle c’est quoi ?

C’est un élément aromatique provenant de l’écorce interne du Cannelier, plante originaire des régions tropicales d’Asie et les bâtons de cannelle sont des petits tubes plutôt jolis !
Il semblerait que ce soit l’une des plus anciennes épices connues et elle était plutôt utilisée pour ces propriétés médicinales. Elle existait principalement en Chine puis à été introduite en Europe par les Romains .

La cannelle de Ceylan ( originaire du sri lanka) , forme des petits bâtonnets ochre , tandis que la cannelle de chine plutôt des bâtonnets marrons et plus épais .

Elle se conserve au frais et au sec, à l’abri de la lumière dans un contenant hermétique car elle à vite tendance à perdre son arôme .

Les bienfaits de la Cannelle :

-Elle est bourrée d’antioxydants, selon une étude parue en 2006 elle fait partie des 50aliments les plus anti oxydants!! (plus que le thé mais comme on en consomme des petites quantités… oui on mange pas 100gr de cannelle d’un coup!)

-Elle à de bonnes propriétés anti-microbiennes .
-Elle permet de renforcer le système immunitaire et donc elle est conseillée si vous voulez préserver une bonne immunité  et affronter courageusement l’hiver
-Elle aiderait à favoriser le contrôle du diabète et favoriserait la réduction du cholestérol LDL
-Réduirait les inflammations du système digestif ( tel que les brûlures d’estomac)
-Elle serait antiparasitaire et anti infectieuse pour le système digestif et calmerait donc les ballonnements , flatulences et diarrhées
-Elle contient du manganèse
-Elle est source de fer

Bref pas d ‘excuses pour ne pas user de Cannelle un peu partout !!

anise-2926_1920

L’huile essentielle de Cannelle :

Cannelle de Ceylan : elle tue 99% des microbes et s’occupe donc de toutes les infections. Elle à de bonnes propriétés : antiseptiques , anti virales et antibactériennes.
Elle convient pour les rhumes, les coups de froids et autres bronchites mais également pour les diarrhées infectieuses .
Elle est également anti parasitaire et stimulante

ATTENTION : L’huile essentielle de Cannelle est très TROP puissante et à réserver à des maux IMPORTANTS et sous conseil d’un prescripteur avisé  ou personnes ayant une très bonne maitrise des Huiles essentielles! 
INTERDITE : chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 7ans
Elle est également DERMO caustique = ne pas l’appliquer sur la peau
(N’utilisez jamais une huile essentielle sans avoir pris conseil auprès d’un pharmacien au préalable )

Enfin si vous la diffusez avec de HE d’orange elle parfumera votre maison d’une odeur festive !

 

Comment consommer la Cannelle :

Vous pouvez ajouter des bâtons un peu partout, dans votre thé ou jus de pomme chaud par exemple ! Ou la saupoudrer sur tout vos gâteaux pâtisseries goûtés ou compotes de fruits !


Sinon il reste toujours les Cinnamon Rolls pour plus de Hygge!

 

Et si vous la choisissez sous sa forme huile essentielle, respectez bien les recommandations et dosages du pharmacien.
Dans tous les cas elle ne remplacera pas un traitement médical qu’on se le dise !

 

D’où viennent mes infos: 

La bible des huiles essentielles de Danielle Festy  & le site passeport santé  et tout un tas d’autres endroits 😉

 

Les articles sur les bienfaits des autres aliments pour affronter le froid: Citron , gingembre , miel , curcuma

Et vous vous aimez la Cannelle ? Dans quoi ?

Les bienfaits du Citron

Qui est le Citron ?

Le citron descend probablement du Cédrat, qui dans le temps ancien était très reconnu pour ces vertus médicinales . Il s’appelait au départ Limon, qui petit à petit à dérivé vers le latin Citrus et progressivement citrus à remplacé Limon.

On découvre en premier cet agrume dans les écrits chinois. Mais il était probablement très rependu dans plusieurs régions du globe.

lemons-1432439

Alors quels sont ses bienfaits ?

-Il préviendrait les cancers, (la consommation d’agrumes en général )

notamment ceux de l’œsophage, estomac et colon.

Et les agrumes jumelés avec une bonne consommation de thé vert 😉 augmenteraient les effets anti cancer à bon entendeur !

-Il contient beaucoup de flavinoides ( nos amis rencontrés dans le thé ), il préviendrait donc les maladies cardiovasculaires, aurait des propriétés anti inflammatoires.

-Il contient également des Limonoïdes qui favoriseraient l’immunité ( en plus de la vitamine C )

Selon son mode de consommation :

-il facilite la digestion

-aide à éliminer les toxines

-stimulerai le foie

-Il contient entre autre du Potassium ,Cuivre et du Fer

Comment le consommer ?

Pour préserver ses bienfaits plutôt tiède ou froid mais pas chaud .

Veillez à privilégier des citrons bios, car les agrumes sont généralement traités avec des fongicides, même après récoltes, et ensuite recouverts d’une cire. ( si vous ne les trouvez pas bio, lavez les bien et frottez pour éliminer la cire avant de consommer la peau )

Le citron est un aliment acide, mais il est alcalinisant pour l’organisme.

 

tea-1961584

Et moi comment je le consomme ?

Je presse un citron dans environ 50cl d’eau tiède le matin à jeun ( pas tous les matins hein ) et je bois ça tranquillou avant de manger mon petit dej et avant mon thé.

Ça hydrate le corps qui en à bien besoin après la nuit, et je trouve personnellement que ce petit mélange me réveille et me donne un peu de peps quand je me lève dans le brouillard .

Et si le cœur m’en dit je me garde une petite rondelle de coté pour mettre dans mon thé à l’anglaise !

Sinon j’en met dans ma fameuse infusion de gingembre d’hiver dont je vous parlais ici .

 

tee-2013122

Et pour le plaisir un peu partout en cuisine (tout en gardant en tête qu’il vaut mieux qu’il ne soit pas cuit pour préserver ces bienfaits ) par exemple en spaghettis citron/ parmesan MIAM !

Pour info , la pleine saison du citron c’est maintenant ! Février /mars même s’il est disponible tout au long de l’année .

Vous pouvez le conserver dans un panier à fruits ou au frigo !

 

Le citron à tout bon, cependant comme toute bonne chose il ne faut pas en abuser, car consommer trop fréquemment il peut être déminéralisant .

Par ailleurs il serait conseillé de ne pas se brosser les dents tout de suite après en avoir bu pour ne pas sensibiliser l’émail .

 

Un petit tour sur passeport santé si vous souhaitez plus d‘infos

ou ici les fruits et légumes frais

 

Et vous, vous aimez le citron ?

Et si on essayait de survivre à l’hiver ! #santé

Alors ce n’est pas que j’aime pas l’hiver ne nous méprenons pas, j’aime me blottir au coin du feu avec une tisane quand il neige dehors, et j’aime quand il neige à Noël …MAIS comme je n’ai pas de cheminée et que Noël c’est un jour de l’année on peut le dire que J’AIME PAS L’HIVER .Dans ma prochaine vie je serais une marmotte !

Alors en attendant comment je fais pour survivre à cette saison ?

1) LA TISANE magique !!

Of course en tant que Teaaddict j’ai une tisane indispensable pour l’hiver :

Je la prépare les soirs en rentrant quand je sens que le rhume menace ou une petite baisse de régime ou le matin avant de partir quand je me sens un peu groggy ou enrhumé ou que j’ai pris froid et ça marche trop bien !

Recette de la Tisane Citron Gingembre 

astuces-hiver-retouche

 

Pour 2 tasses il vous faut :

3cm de gingembre frais

1 citron

du miel

de l’eau

( tout ça bio de préférence )

Faire chauffer 750ml d’eau dans une casserole et porter à ébullition.

En attendant, éplucher le gingembre et le couper en 3 tronçons et les mettre dans l’eau.

Quand l’eau boue avec le gingembre dedans, baisser un peu le feu et compter 10 min d’infusion .

Retirer le gingembre de l’eau (il doit vous rester environ 500ml d’eau ) verser dans une tasse l’infusion, ajouter au moins ½ citron en jus et 1 càS de miel ,

L’eau qui reste, peut être mise dans une thermos, quand c’est un peu moins chaud compléter de miel et de citron et hop c’est parti pour la prendre au boulot !

2) la gelée royale

Tous ceux qui ont eut une maman folle des remèdes naturels, on été forcés à manger de la gelée royale fraîche en hiver, bon il s’avère que même si maman à raison j’aime pas franchement le goût et en plus il faut la garder au frigo donc 3 jours sur 4 je l’oublie 🙂

Alors récemment j’ai trouvée de la gelée royale lyophilisée en gélule à prendre avec le petit dej et ou le repas du midi donc je la met dans mon sac du boulot et je l’oublie beaucoup moins !

Je la prends en « cure » de plusieurs jours pendant les périodes de fatigue ou de surbooking !

20170110_131700

J’ai achetée la mienne chez Fleurance nature simplement parce que ils n’y en avait pas dans mon magasin bio.

3)La soupe Carotte gingembre

Encore du gingembre !

Pour ceux qui n’aiment pas je suis désolée mais le gingembre est le must have de l’hiver !

Il permet de lutter contre les inflammations, stimule le système immunitaire et aide à prévenir les troubles digestifs.

Donc 2 fois par mois environ je fais la soupe carotte gingembre , histoire de donner un coup de main à on organisme et en plus c’est bon ! ( je vous donne la recette Ici )

4)Les huiles essentielles

Je manie avec précautions les huiles essentielles avec différents livres en ma possession, et je suis maintenant formée en la matière , j’utilise désormais en hiver l’huile essentielle de ravintsara dont je vous cause ici qui est devenue une de mes indispensable!

IMG_1957 (2)_GF

5) La luminothérapie

C’est le manque de lumière qui me plombe en hiver, j’ai donc investi depuis quelques années dans des lampes de luminothérapie .

J’en ai une énorme qui prends de la place ++ à la maison et que j’utilise pendant les jours ou j’ai le temps car il faut l’utiliser environ 30 min (selon les lampes ) et pas après 17h ( pour ne pas perturber le sommeil) donc le soir c’est fichu .

Du coup j’ai investi dans une 2e lampe portable pour la prendre avec et faire une petite séance à la pause de midi !

Voilà j’espère que ces astuces peuvent vous aider si comme moi l’hiver n’est pas votre truc ! Et vous quelles sont vos astuces pour affronter l’hiver ? 

 

Mes autres petits articles sur l’immunité , le citron , le gingembre , le miel ….