Un livre un Thé avec Jenny Colgan

Une saison au bord de l’eau de Jenny Colgan ,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler encore d’un des livres de Jenny Colgan, particulièrement de mon coup de cœur du moment qui m’a fait voyager au nord du nord du Royaume Uni .

Le livre :

Flora MacKenzie travaille dans un cabinet d’avocats de Londres, et elle s’applique consciencieusement à ce que personne ne se rende compte qu’elle vient d’une petite ile totalement perdue au nord du nord de l’écosse. Jusqu’à ce qu’un milliardaire un peu excentrique débarque au cabinet et demande à ce qu’elle retourne sur son île, pour défendre ses intérêts. Ile qu’elle à quitté à la mort de sa mère plusieurs années plus tôt.

Elle redoute réellement son retour et l’ambiance familiale avec son père et ses frères …

Peut être le savez vous mais je suis une vraie amatrice des livres de Jenny Colgan d’ailleurs il faudrait que je vous en parle un peu plus ici c’est pourtant sans grande conviction que j’ai fait l’acquisition de :Une saison au bord de l’eau .

J’avais peur qu’il soit redondant avec « la petite boulangerie » qui même s’il est bien écrit, n’est pas mon préféré .

Et quel coup de cœur pour ce livre! Les grands marqueurs de l’écriture de Jenny Colgan sont là, à savoir une héroïne en quête d’elle même, et +ou- d’amour, un endroit isolé, une nouvelle aventure et surtout les bonnes choses à manger, néanmoins c’est encore un belle histoire sur fond de traditions, d’amour mal exprimé, de quiproquo familiaux et d’Ecosse 😉 mais aussi évidemment de thés.

Bref un livre comme on les aime, qui nous fait voyager et ou la tourte et le thé fumant sont les principaux protagonistes!

D’ailleurs je vais prendre le tome 2 à la médiathèque avec grand plaisir! (il me semble qu’il n’est pas encore sorti en poche )

Par ailleurs j’ai commencé à tester les recettes de la fin du livre et je vous dit déja que la tourte est une vraie réussite 😉 je vous en reparlerai !

Le thé :

Comme c’est assurément un livre à lire au coin du feu, il nous faut un thé noir Fumant à vous en bruler les mains donc forcément un thé à l’anglaise .

Il fait un vent à décorner les bœufs , il pleut des cordes , vous avez du aller dehors chercher le chien qui trainait dans la boue ? Bref le décor est planté !

Pour ceux qui après cela ont envie de retrouver l’ambiance vieille ferme, aux poutres qui sentent le vieux bois, je ne saurait que trop vous recommander un thé Fumé .

Lapsang souchang pour les intimes. ( il faudrai que je lui consacre un article non?).

C’est un thé qui sent donc comme son nom l’indique LA FUMEE ! Pour ceux que l’odeur effraye je vous conseillerai un thé plus doux par après.

Dans les thés bio fumés, il y à Les Thés de la Pagode avec son Lapsang Souchang fumé légèrement au bois d’épicéa ou de Cyprés et à priori fumé naturellement ( sans arôme de fumée;) ) sa couleur sera ambrée son goût assez fort avec un peu d’amertume. Attention cependant le thé fumé n’est pas à mettre sous tous les palais .

Si en tant que bon amateur de l’écosse et de sa cornemuse vous aimez le wisky tourbé alors ce thé vous plaira certainement. Ou si vous aimez les saveurs prononcées allez y!

Pour les palais plus sensibles je vous conseille un bon thé Earl Grey en toute simplicité !

Alors installez vous sous un plaid au coin du feu avec une bonne tasse fumante et laissez vous emporter par la magie de l’ile de Mure !

Vous aussi vous aimez les livres de Jenny Colgan ?

Laisser un commentaire